PROUST / DEGAS, PRECIEUX TÉMOIGNAGE DU « TEMPS RETROUVÉ »

Le 10 juillet prochain, Beaussant Lefèvre, assistée de ses experts Alain Nicolas et Pierre Gheno, offrira aux collectionneurs et passionnés deux ensembles exceptionnels qui livreront une vision totalement inédite de l’univers proustien.

LE MOBILIER XIXe À l’HONNEUR

Beaussant Lefèvre organisait le 5 juin dernier à Drouot une vente de dessins, tableaux, objets d’art et bel ameublement. 

Comme toujours, de nombreux particuliers et professionnels internationaux étaient présents en salle, au téléphone et en live.

Plusieurs batailles d’enchères ont vu des lots doubler et plus leurs estimations tel ce guéridon estampillé Sormani Paris présentant sur son plateau un ensemble de micro mosaïques des vues romaines mythiques certainement rapportées par un artiste ayant réalisé son « Grand Tour » au milieu du XIXe siècle, vendu 86 360 euros frais compris ou encore cette aquarelle de MARIN-MARIE Calme plat, côtre breton et goélette qui a été acquise par un collectionneur à 53 340 euros frais compris.

546 100 € POUR UN PORTRAIT PAR NICOLAS DE LARGILLIÈRE

Beaussant Lefèvre organisait le 15 mai à Drouot une vente de prestige de tableaux anciens et bel ameublement. De
nombreux particuliers et professionnels internationaux étaient présents en salle, au téléphone et en live (près
de 400 internautes).

95 250 € POUR UN BRÛLE-PARFUM CHINOIS EN NÉPHRITE

Beaussant Lefèvre assisté de son expert Alice Jossaume du Cabinet Portier et associés, organisait le 17 avril dernier à Drouot, une vente dédiée aux arts asiatiques. 

Cette spécialité défendue depuis de nombreuses années par Beaussant Lefèvre s’est illustrée lors de cette vente par de belles enchères et plus particulièrement pour les deux rouleaux attribués à l’artiste QI BAISHI (1864-1957). 

Produit de la vente : 540 372 € frais compris – 92,5 % des lots vendus en valeur .

304 800 € POUR UN GUERIDON « ARBRE » DE DIEGO GIACOMETTI



Beaussant Lefèvre organisait le 12 avril dernier à Drouot, une vente dessins et tableaux modernes, Art Nouveau, Art Déco.

La première partie de la vente était consacrée aux artistes des XIXe et XXe siècles avec plusieurs collections proposées aux amateurs dont un important ensemble d’oeuvres des peintres Eugène FROMENTIN et René BILLOTTE provenant directement de leurs héritiers ainsi que des oeuvres provenant également directement des héritiers des peintres Albert BESNARD et René-Xavier PRINET. 

La seconde partie de la vente était dédiée quant à elle à l’Art Nouveau et l’Art Déco avec deux magnifiques pièces. Une chaise « Ombre » de Charlotte PERRIAND, datant de 1956 et inspirée de ses voyages au Japon qui a été acquise à 35 560 € frais compris. Et un guéridon « Arbre » emblématique du travail de Diego GIACOMETTI qui fut acquis directement auprès de l’artiste en 1964 et resté dans la famille depuis et qui a trouvé preneur à 304 800 € frais compris.

Produit de la vente : 841 934 € frais compris – 99 % des lots vendus en valeur - 95 % des lots en nombre

OEUVRES EN PROVENANCES DIRECTES

Le 12 avril prochain Beaussant Lefèvre organisera une vente de tableaux et dessins modernes qui comprendra également des oeuvres Art Nouveau-Art Déco. 

La première partie de la vente sera consacrée aux artistes des XIXe et XXe siècles avec plusieurs collections qui seront proposées aux collectionneurs. 
Un important ensemble d’oeuvre des peintres Eugène FROMENTIN et René BILLOTTE provenant directement de leur dernière descendante et un autre ensemble est à noter et provient également directement des héritiers des peintres Albert BESNARD et René-Xavier PRINET. Les collectionneurs pourront également admirer plusieurs oeuvres de Conrad KICKERT, Maximilien LUCE et Eugène PAUL dit GEN PAUL.

La seconde partie de la vente sera consacrée quant à elle à l’Art Nouveau et l’Art Déco avec deux magnifiques pièces. Une chaise « Ombre » de Charlotte PERRIAND, datant de 1956 et inspirée de ses voyages au Japon. Et un guéridon « Arbre » emblématique du travail d’Albert GIACOMETTI qui fut acquis directement auprès de l’artiste en 1964 et resté dans la famille depuis.

2 PRÉEMPTIONS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE

Beaussant Lefèvre organisaient le 5 avril dernier à Drouot, une vente d’estampes et de livres anciens et modernes. 

De très nombreux collectionneurs internationaux avaient fait le déplacement pour assister à cette vente où étaient présenté un rare ensemble d’eaux fortes des plus grands artistes de la gravure.

La Bibliothèque Nationale de France a enrichi ses collections en préemptant deux oeuvres : une gravure de Jean-François JANINET et une rare édition originale du « Code of Practice in civil cases, for the State of Louisiana » datée vers 1823-1825.

Produit de la vente : 571 610 € frais compris – 99 % des lots vendus en valeur - 97 % des lots en nombre

66 040 € POUR UNE TORCHE OLYMPIQUE DES JEUX D’HIVER DE GRENOBLE EN 1968

Beaussant Lefèvre et son expert Jean-Christophe Palthey, organisaient le 26 mars dernier à Drouot, une vente d’Histoire et de Chevalerie. 

De très nombreux collectionneurs internationaux avaient fait le déplacement pour assister à cette vente où étaient présentées des pièces d’exception. Citons tout particulièrement une rare Torche Olympique des Jeux d’hiver de Grenoble en 1968 qui a été acquise à 66 040 € frais compris et pour plus de 345 000 € pour des ordres et décorations. 
Beaussant Lefèvre défend depuis des années cette spécialité en organisant deux fois par an des vacations dédiées qui remportent toujours un très vif succès auprès des amateurs éclairés comme en témoignent les enchères portées lors cette vente.

Produit de la vente : 411 988 € frais compris – 98 % des lots vendus en valeur - 95 % des lots en nombre

234 950 € POUR UN SAPHIR DU CACHEMIRE DE 12,50 CT

Beaussant Lefèvre assistée par les experts Émeric et Stephen Portier, organisaient le 19 mars dernier à Drouot, une vente qui présentait des bijoux et de l’orfèvrerie. 
Les amateurs et collectionneurs internationaux étaient présents aussi bien en salle, sur le live qu’au téléphone. Une nouvelle fois Beaussant Lefèvre a confirmé sa place parmi les leaders dans le domaine des ventes de joaillerie et plus particulièrement celle des pierres précieuses, des perles fines et des beaux bijoux. 
La qualité des bijoux ainsi que leur provenance privée font de ces ventes une référence pour les acheteurs. 

Produit de la vente : 1 079 678 € frais compris – 92 % des lots vendus en valeur - 93 % des lots en nombre

174 250 € POUR LA COLLECTION DES 14 BRONZES HIPPIQUES

Beaussant Lefèvre organisait, vendredi 22 février à Drouot, une vente lors de laquelle était dispersée la collection d’un amateur de 14 bronzes hippiques des plus grands sculpteurs animaliers de la fin du XIXe siècle. L’ensemble de la collection a trouvé preneur réalisant un produit total de 174 250 € frais compris. Les collectionneurs et passionnés français et internationaux du monde des courses étaient présents aussi bien en salle, au téléphone et en live.

Produit de la vente : 499 340€ € frais compris – 98 % de lots vendus en valeur

UN VAINQUEUR DE DERBY AUX ENCHÈRES


C’est une véritable peloton de champions qui sera proposé aux enchères le 22 février prochain par Beaussant Lefèvre à Drouot. 
Collectionnés avec passion, quatorze bronzes représentant tous des pur-sangs et leurs jockeys par les plus grands sculpteurs animaliers de la seconde moitié du XIXe siècle tel qu’Emmanuel FREMIET, Isidore BONHEUR, Pierre-Jules MÈNE, Alfred BARYE s’aligneront au départ de la vente. 

 

1 325 000 € POUR UN RUBIS BIRMAN DE 14,05 CT

Beaussant Lefèvre assisté par les experts Émeric et Stephen Portier, organisaient le 22 novembre dernier à Drouot, une vente qui présentait aux amateurs et collectionneurs des bijoux et de l’orfèvrerie. 

Produit de la vente : 2 285 025 € frais compris – 96 % des lots vendus en valeur - 92 % des lots en nombre

163 750 € FRAIS COMPRIS POUR UN PETIT BUREAU DE PENTE ESTAMPILLÉ BVRB

Beaussant Lefèvre organisait le 24 octobre 2018 à Drouot une vente de tableaux anciens et bel ameublement. De nombreux particuliers et professionnels français et étrangers étaient présents en salle, au téléphone et en live. 

Le mobilier ancien a obtenu de très beaux résultats en particulier un petit bureau de pente estampillé BVRB, d’époque Louis XV, qui a été vendu après une bataille d’enchères à 163 750 € frais compris 

Produit de la vente : 770 000 € frais compris – 99% de lots vendus en valeur – 95 % de lots vendus en nombre.

GAZETTE DROUOT : LES TROIS SAISONS D’UN PEINTRE FLAMAND

GAZETTE DROUOT : LES TROIS SAISONS D’UN PEINTRE FLAMAND - RÉSULTATS VENTE DU 3 OCTOBRE 

GAZETTE DROUOT : DITES-LE AVEC DES FLEURS

GAZETTE DROUOT : DITES-LE AVEC DES FLEURS

GAZETTE DROUOT : RETOUR ROYAL D'UNE VERSEUSE À VERSAILLES

RETOUR ROYAL D'UNE VERSEUSE À VERSAILLES 

DÉCOUVERTE ET VENDUE 1 MILLION € PAR BEAUSSANT LEFÈVRE AU CHÂTEAU DE VERSAILLES , UNE VERSEUSE EN ARGENT, SEULE PIÈCE D’ORFÈVRERIE CONNUE À CE JOUR OFFERTE PAR LE ROI DE SIAM À LOUIS XIV

Beaussant Lefèvre vous annonce la vente de gré à gré au Château de Versailles d’une verseuse en argent, seul objet d’orfèvrerie connu à nos jours offert au Roi Louis XIV par l’ambassade du Roi de Siam, Phra Naraï, lors son audience du 1er septembre 1686. 

Découverte lors d’un inventaire par Maître Beaussant et Maître Lefèvre cet objet exceptionnel a été classé trésor national et rejoint aujourd’hui les collections nationales au Château de Versailles.

BILAN PREMIER SEMESTRE 2018 : 9 976 000 € DE PRODUIT VENDU

Le produit Art vendu par BEAUSSANT LEFEVRE au premier semestre 2018 est de 9 976 000 € frais inclus. 94 % de lots vendus en valeur (92 % en lots).

Le premier semestre 2018 a été marqué par la vente du premier exemplaire de l’Éléphant de l’Inde au repos de Rembrandt BUGATTI, ainsi que par deux records mondiaux pour des monnaies et quatre préemptions du Musée de Montmartre. 
 

762 500 € POUR UN ÉLÉPHANT DE L’INDE AU REPOS PAR REMBRANDT BUGATTI

Beaussant Lefèvre organisait le 20 juin 2018 à Drouot une vente d’art moderne, Art Nouveau et Art Déco. De nombreux particuliers et professionnels français et internationaux étaient présents en salle et au téléphone et sur DrouotLive. 

De belles enchères sont à noter, en particulier pour un Éléphant de l’Inde au repos par Rembrandt Bugatti qui a été acquis 762 500 € frais compris et pour Le petit saint Jean par Berthe Morisot provenant de la collection de Julie Manet qui a trouvé preneur à 181 250 € frais compris. L’ensemble des oeuvres d’Olivier Debré a sucité l’intérêt des collectionneurs telle La Fosette, une huile sur toile datée de 1957 vendue 68 750 € frais compris.
 

OEUVRES INÉDITES SUR LE MARCHÉ DE L’ART

Le 20 juin prochain Beaussant Lefèvre vendra aux enchères à Drouot plusieurs oeuvres inédites sur le marché de l’art. Provenant directement des familles des artistes ou acquises auprès d’eux, ces oeuvres ont été conservées jusqu’à nos jours sans jamais être mises en vente. 

Une occasion unique pour les collectionneurs d’acquérir des oeuvres d’une fraicheur remarquable. 

Deux huiles sur toile de Berthe Morisot Jeune fille endormie et Le Petit Saint-Jean provenant de la collection de Julie Manet et de son époux Ernest Rouart ; un Éléphant de l’Inde au repos de Rembrandt Bugatti ayant été acquis en 1911 par le comte Gérard de Ganay et conservé par sa descendance ; un précieux ensemble de pièces d’Emile Gallé provenant de sa collection personnelle et demeuré dans sa descendance.

350 000 € POUR UN TABLEAU DE THÉODORE GÉRICAULT

Beaussant Lefèvre organisait le 15 juin à Drouot une vente de tableaux anciens et bel ameublement. De nombreux particuliers et professionnels français et internationaux étaient présents en salle et au téléphone. 

Plusieurs batailles d’enchères ont vu des lots s’envoler telle un Garçon donnant l’avoine à un cheval dételé par Théodore Géricault qui a trouvé preneur à 350 000 € frais compris et un tapis moghol ou persan provenant de la collection Henry-René d’Allemagne a été vendu 218 750 € frais compris. Le mobilier a comme toujours chez Beaussant Lefèvre était vendu avec succès en particulier une commode estampillée Jacob Frères rue Meslée d’époque Empire provenant de l’ancienne collection Suchet d’Albufera au château de Montgobert qui a été acquise à 90 000 € frais compris. 

Produit de la vente : 1 832 250 € frais compris – 93 % de lots vendus en valeur
 

ŒUVRES D’EXCEPTION

Le 15 juin prochain Beaussant Lefèvre organisera à Drouot sa traditionnelle vente de prestige de tableaux, mobilier et objets d’art.

Pour cette édition sera proposé aux collectionneurs un tableau de Théodore Géricault représentant un Garçon donnant l’avoine à un cheval dételé, thème cher à l’artiste ; cette œuvre fit partie de la collection de Fernand de Schickler et de celle de Raoul Suchet, 3° duc d’Albufera (est. : 120 000 / 150 000 €). 
Les amateurs de peintures anciennes seront apprécier deux portraits par Alexandre Roslin, portraitiste suédois installé en France, de Pierre-Stanislas Foäche et de son épouse Henriette Agathe Rose Foäche (1754-1812) née de Mondion (est. : 50 000 / 60 000 €). La famille Foache était une grande famille d’armateur du Havre, le frère de Pierre-Stanislas, Martin Pierre Foache fut propriétaire de la célèbre Maison de l’Armateur du Havre. 
 

50 000 € POUR UNE FAVEUR IMPÉRIALE

Le 16 mai dernier, Beaussant Lefèvre assistée de son expert Jean-Christophe Palthey dispersaient la deuxième partie de la collection d’ordres et de décorations françaises et étrangères du Professeur Démogé et à divers amateurs. 

De nombreux collectionneurs et institutions internationaux étaient présents à Drouot, en ligne et au téléphone. 

Produit de la vente : 328 177 € frais compris – 99 % de lots vendus en valeur – 95,5 % de lots vendus en nombre.

COLLECTION PAUL DÉMOGÉ, DEUXIÈME PARTIE

Le 16 mai prochain Beaussant Lefèvre, assisté de son expert Jean-Christophe Palthey, dispersera  la deuxième partie de la collection d’ordres et de décorations françaises et étrangères du Professeur Démogé. 

DES ENCHÈRES BRILLANTES

Beaussant Lefèvre assisté par les experts Émeric et Stephen Portier, organisaient le 28 mars dernier à Drouot, une vente qui présentait aux amateurs et collectionneurs des bijoux anciens et modernes, des intailles, des objets de vitrine et de la belle orfèvrerie. 

Produit de la vente : 483 997 € frais compris – 94 % de lots vendus en nombre.

20 000 € POUR L’UNIFORME DE MARÉCHAL DE FRANCE DU MARÉCHAL REILLE.

Beaussant Lefèvre organisait à Drouot le 7 février dernier une vente d’armes, de souvenirs historiques et d’arts africains. Cette vacation comprenait plusieurs collections privées ainsi qu’un ensemble de souvenirs du Maréchal Honoré Reille (1775-1860) et de son fils le Général André Reille (1815-1887). 
La dernière partie de la vente était consacrée aux arts africains avec des oeuvres de Côte d’Ivoire et du Nigeria en particulier. 

Produit de la vente : 356 239 € frais compris – 98,7 % de lots vendus en valeur – 97,2 % de lots vendus en nombre.

COLLECTION DE SANTONS NAPOLITAINS

Le 31 janvier prochain Beaussant Lefèvre présentera aux enchères une collection de santons napolitains des XVIIIe, XIXe et XXe siècles. 

Cette collection a été constituée ces 30 dernières années par un couple de passionnés au gré de ses voyages et de ses découvertes. Les collectionneurs pourront ainsi retrouver tous les personnages emblématiques qui composent une crèche Marie, Joseph, l’Enfant Jésus, les bergers, les anges et les rois mages mais également de nombreux personnages témoins de la société napolitaine allant des gentilshommes aux mendiants. Les crèches napolitaines sont connues pour leurs mises en scène et la précisions des détails, nous retrouverons dans cette collection de nombreux accessoires dont des instruments de musique, des victuailles pour recréer des scènes de marché, des animaux..

Plus de 100 lots seront dispersés sur des estimations allant de 50 à 5 000 €.

Vidéo - Vente du 31 janvier 2018

Le 31 janvier 2018,
Beaussant Lefèvre a présenté aux enchères une collection de santons napolitains des XVIIIe, XIXe et XXe siècles.