PROUST (Marcel)

Lot 45
500 - 600 €
Résultats sans frais
Résultat: 1 300 €

PROUST (Marcel)

Lettre autographe signée «Marcel Proust». S.l., [date de réception du 4 juin 1908].

4 pp. in-8, liseré de deuil; date de réception au composteur; petites perforations d'aiguille avec infime trace de rouille.

«J'ai justement eu à faire dernièrement avec Cartier et j'ai été très content d'eux...»

«Mon cher Louis, c'est justement parce que je sens l'effort de ta bonté que cela m'est devenu douloureux.
Et pour que tu voies bien que je te le dis sérieusement, je n'ai pas envoyé la note
Robert de Rothschild et n'en enverrai plus. Donc ne m'en envoie plus. - Naturellement, si jamais cela te faisait plaisir, par exemple pour ennuyer quelqu'un en ne le citant pas ou pour toute autre raison, je suis tout à fait à ta disposition. Mais ne m'en envoie plus pour me faire plaisir, car cela me fait de la peine et je ne peux pas comprendre comment j'ai pu être si égoïste, ou plutôt comment entre faire plaisir à C., et t'éviter du tracas, ce n'est pas la 2e chose que j'ai choisie [Marcel Proust avait demandé à Louis Suchet d'Albufera de lui adresser des notes sur les repas mondains auxquels il assistait pour pouvoir les transmettre au directeur du Figaro Gaston Calmette].

Quant à ta maison, c'est entendu, mon cher Louis, que quand elle sera prête tu me permettras d'y mettre quelque-chose que nous déciderons ensemble. Mais d'ici là, mon impatience serait trop grande et tu me ferais une grande joie en m'indiquant autre chose maintenant (si tu préfères pour le moment un objet personnel, j'entends boutons de manchette, de chemise, etc., dis-le moi en me spécifiant la pierre.
J'ai justement eu à faire dernièrement avec Cartier et j'ai été très content d'eux.
Oui, je serais bien heureux de dîner avec toi, surtout pour te demander tes instructions pour le rendezvous que je retarde sans cesse afin de t'avoir vu avant. Peut-être vas-tu ce soir chez Eugène Fould [fils de Thérèse-Prascovia Fould, dont Marcel Proust avait fréquenté le salon] ?
J'ai rencontré Verdé-Delisle [l'homme d'affaires Didier Verdé-Delisle, ancien condisciple de Marcel Proust au lycée Condorcet] l'autre jour mais comme tu m'avais fait dire de ne rien faire (pour mes Vichy, ce n'est plus pour le rendez-vous) sans t'avoir vu, je n'ai rien osé lui dire. Mais les Vichy ont pendant ce temps-là rebaissé de 100 fr. et comme j'ai 100 actions, tu vois qu'il vaut mieux ne pas trop attendre. De tout coeur ton reconnaissant Marcel Proust»
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue