Deux tapisseries en laine et soie de la tenture…

Lot 234
80 000 - 120 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 75 000 €

Deux tapisseries en laine et soie de la tenture…

Deux tapisseries en laine et soie de la tenture des Amours des Dieux: «L'Enlèvement de Proserpine» et «Neptune et Cérès». Riches bordures ornées de médaillons et cartouches à profils soutenus par des angelots sur fond de fleurs.
Marquées AC dans les lisières.
Ateliers du faubourg Saint-Marcel à Paris, sous la direction d'Alexandre de Comans.
Première moitié du XVIIe siècle.
(Petites usures).
Hauteur: 354 cm - Largeur: 559 cm
Hauteur: 362 cm - Largeur: 260 cm
Provenance: autrefois au château de Sourches dans la Sarthe.
Classées Monuments Historiques.
Les cartons de ces tapisseries sont l'oeuvre de Simon Vouet (1590-1649) qui, aidé de son atelier, conçut à partir de 1627 cinq grandes tentures (dont une de commande royale) de sept à dix pièces chacune. Les importantes bordures sont caractéristiques de sa manière de faire.
La famille de Comans, lissiers d'origine flamande, s'installe faubourg Saint-Marcel en 1601.
Alexandre de Comans, fils de Marc de Comans, est nommé Directeur des Manufactures de Tapisseries du Roi, à la suite de son père en 1635 et reste actif jusqu'à son décès en 1654.
Le succès de la tenture des «Amours de Dieux» fut très important, le cardinal de Mazarin, par exemple, en possédait une suite en huit pièces, le Duc de La Meilleraye également.
Une série de la même tenture avec sept pièces est aujourd'hui conservée au château de Champchevrier en Indre-et-Loire. Le Mobilier National possède par ailleurs un exemplaire de «Neptune et Cérès» dans l'Hotel de Sully.
Bibliographie:
- Jacques Thuillier, Denis Lavalle, Vouet, RMN, Paris, 1990, pages 500 et suivantes.
- Maurice Fenaille, État Général des Tapisseries de la Manufacture des Gobelins depuis son origine jusqu'à nos jours (1600-1900), Hachette, Paris, 1903-1923, pages 335 et suivantes.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue