FRANCE (A.)

Lot 21
Aller au lot
15 000 - 20 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 23 000 EUR

FRANCE (A.)

L'Affaire Crainquebille. Paris, Édouard Pelletan, Éditeur, 1901, grand in-4°, maroquin chocolat, sur le premier plat un cuir incisé de Steinlen enchâssé, dos à nerf, titre et nom de l'auteur poussés à froid, doublure de maroquin rouge avec jeu de listels de maroquin chocolat en encadrement, gardes de soie moirée noire, couverture et dos, tranches dorées sur témoins, chemise et étui gainés de maroquin chocolat (M. Lortic -
[Steinlen]).
ÉDITION ORIGINALE de cette nouvelle d'Anatole France (1844-1924), dans laquelle il critique l'institution judiciaire de l'époque, aveugle et inhumaine.
Le plus réussi des livres illustrés par Steinlen (1859-1923).
63 compositions originales en noir du peintre, dont 6 hors-texte, gravées sur bois par Deloche, Froment, Gusman, Perrichon...
Le sujet de ce second livre que Steinlen illustre pour Édouard Pelletan lui offre l'occasion de peindre avec sa verve habituelle de nombreuses scènes de la vie populaire ainsi qu'une galerie de types de l'administration policière et judiciaire, dont certaines ne sont pas sans rappeler Daumier.
L'un des 27 exemplaires réimposés; celui-ci, le NUMÉRO UN, sur papier Whatman, probablement le seul exemplaire au format GRAND IN-4°, imprimé pour Félix Leseur.
Cet EXEMPLAIRE UNIQUE contient une collection complète des 63 dessins originaux de Steinlen ayant servi à l'illustration de l'ouvrage et une double suite des gravures d'interprétation correspondantes, tirées sur japon mince et sur chine, à savoir: - 63 dessins au crayon, avec rehauts à l'encre de Chine ou à la gouache.
Le dessin du premier hors-texte, «[La Passion de Crainquebille]», non signé, est à pleine page, les autres présentent de plus ou moins larges marges blanches. Quelques-uns sont annotés; la plupart sont signés ou monogrammés. Tous sont dans le même sens que les gravures et ont été réduits au moment de leur interprétation (2 dessins présentent en plus des croquis à peine ébauchés au crayon soit au recto soit au verso du feuillet). 4 feuillets offrent deux dessins, soit 59 ff.; - une suite tirée sur japon mince (chaque dessin donne lieu à une planche; 3 sont accompagnés de décompositions); soit 68 planches; - une suite tirée sur chine (chaque dessin donne lieu à une planche; 3 sont accompagnés de décompositions); soit 68 planches.
Contrairement à ce qui était annoncé, les épreuves des suites ne furent pas signées par les artistes (voir la lettre d'Édouard
Pelletan jointe à cet exemplaire).
L'exemplaire est en outre enrichi: - de 2 dessins originaux mis en couleurs à l'aquarelle, l'un représentant Crainquebille poussant sa charrette de marchand des quatre saisons, l'autre représentant une jeune mère discutant dans la rue. L'un et l'autre, de mêmes dimensions (189 x 149 mm), sont signés «Steinlen» à l'encre de Chine, en bas à droite; - de 5 dessins supplémentaires sur le thème du livre (sur 4 ff.), placés à la suite de la collection des dessins originaux et des suites (l'un est accompagné de sa gravure correspondante tirée sur chine); - d'une LAS d'Édouard Pelletan à [Félix Leseur] (2 pp. in-12 à l'encre noire sur papier vert à l'en-tête des éditions E. Pelletan, datées «26 juillet 1902»): il lui donne les raisons pour lesquelles il a décidé de ne pas faire signer les planches des exemplaires de luxe par les graveurs (sic); - de 2 ex. du carton d'invitation pour l'exposition de décembre 1900 des dessins de Steinlen pour le livre; - du prospectus du souscription.
Félix Leseur (1861-1950), d'abord journaliste à La République française - quotidien fondé par Gambetta en 1871 -, devint, en 1895, directeur d'une importante compagnie d'assurances. Il partageait avec sa femme Élisabeth son goût pour la lecture et la bibliophilie. Ils appartinrent à la société intellectuelle et artistique parisienne de la Belle Époque.
Un superbe et grand cuir incisé et teinté de Steinlen, représentant Crainquebille marchant dans la rue (283 x 199 mm), signé de son monogramme poussé à froid, est enchâssé dans le premier plat de la reliure réalisée par Marcelin Lortic, probablement à la demande du collectionneur Félix Leseur.
Exemplaire parfaitement conservé.
Édition limitée à 400 exemplaires.
Dimensions: 344 x 254 mm.

Provenances: Félix Leseur (aucun catalogue à ce nom à la BNF); Alain de Suzannet (Cat., 1936, n° 112); Couppel du Lude (Cat., 2009, n° 208).
Carteret (L.), Livres illustrés modernes, 1875-1945, IV, p. 166; Fourny-Dargère (S.), Théophile-Alexandre Steinlen et ses amis..., Musée de Vernon, 2016, pp. 44-47; Ray (G. N.), French Illustrated Book. 1700 to 1914, n° 339 et pp. 440-446; Crauzat (E. de), Steinlen. L'oeuvre gravé et lithographié, 1913, n 615 («Ce volume contient 63 compositions ainsi qu'il est dit sur la couverture, au lieu de 62 comme il a été imprimé sur le titre et le prospectus»); Chovelon (B.), Élisabeth et Félix Leseur, Artège, 2015, passim
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue