RÉGNIER (H. de)

Lot 59
Aller au lot
3 000 - 4 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 3 500 EUR

RÉGNIER (H. de)

La Cité des eaux. Paris, Société du Mercure de France, 1902, in-12, maroquin vert émeraude janséniste, dos à nerfs, doublure et gardes décorées de 2 compositions originales à la gouache de Paul Chabas, couverture, tête dorée, non rogné (Durvand).
ÉDITION ORIGINALE de cette évocation poétique de Versailles et de son jardin, en partie délaissés depuis l'époque de Louis-Philippe («L'onde ne chante plus en tes mille fontaines / Ô Versailles, Cité des Eaux, Jardins des Rois !»).
Elle est dédiée à José-Maria de Heredia dont, ayant épousé sa fille Marie, Henri de Régnier (1864-1936) est le gendre depuis 1895.
Un des 3 premiers exemplaires sur chine; celui-ci chiffré B.
Il a été offert par Henri de Régnier à Augusto Gilbert de Voisins (1877-1939), accompagné de cet amical envoi autographe au crayon: à A. Gilbert de Voisins son ami: Henri de Régnier
Février 1903
Petit-fils de la Taglioni par son père, le comte Auguste Gilbert de Voisins (1877-1939), écrivain voyageur, accompagne Victor
Segalen en Chine, une première fois en 1909, puis une seconde en 1913. Il publie plusieurs romans et récits inspirés de ses voyages (Le Bar de la Fourche (1903), Écrit en Chine (1913)...). En 1915, il deviendra le beau-frère d'Henri de Régnier, ayant épousé Louise de Heredia qui, en 1913, a divorcé de Pierre Louÿs. Gilbert de Voisins reçoit le grand prix de littérature de l'Académie française en 1926.
Deux grandes gouaches originales de Paul Chabas (194 x 335 mm) ornent la doublure et les gardes de la reliure.
Elles évoquent les jardins, les bosquets et les eaux de Versailles. La première est signée «P. Chabas», la seconde monogrammée «PCh», l'une et l'autre sont datées 1903.
Formé à l'Académie Julian, élève de Bouguereau et de Robert-Fleury, Paul Chabas (1869-1937) expose très tôt au Salon des artistes français où ses nus environnés de lumières nébuleuses et ses portraits lui acquièrent rapidement la notoriété. On lui doit les illustrations de quelques livres de Bourget et de Musset. En 1927, il dirige l'Institut de France.
Étonnamment, ici, l'atmosphère onirique de ses deux gouaches rappellent les compositions symbolistes de son frère aîné Maurice.
Le volume a été établi par Durvand, actif sous son seul nom de 1900 environ à 1924, date de sa mort.Bel exemplaire.
Dos légèrement passé. Piqûres en marges de la seconde gouache.
Dimensions: 193 x 132 mm.

Provenances: Gilbert de Voisins (n'apparaît pas au catalogue de sa vente de 1940, où étaient décrits pas moins de 71 livres d'Henri de Régnier, la plupart en éditions originales, en grand papier, offerts par l'auteur, mais en reliures modestes); Éric
Buffetaud (Cat., 2010, n° 97)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue