Deux importants documents: - Lettres-patentes...

Lot 200
Aller au lot
1 200 - 1 500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 200 EUR

Deux importants documents: - Lettres-patentes...

Deux importants documents:
- Lettres-patentes de vicomte sur vélin, à en-tête gravé, le texte entièrement manuscrit, par lesquels Louis XVIII confirme son ordonnance du 19 novembre 1815 par laquelle il avait décoré du titre de vicomte le Lieutenant général Briche, et confirme ses nouvelles armoiries peintes en tête, daté du 17 décembre 1818, signé Louis et Pasquier Garde des Sceaux, grand sceau de cire verte, figurant Louis XVIII en majesté sur son trône, appendu à des lacs de soie rouges et verts.
Conservées dans leur tube d'origine en fer blanc avec réserve pour le sceau (45,5 x 62 cm).
- Ordre de la Légion d'honneur, brevet de grand officier sur vélin, le texte partiellement imprimé dans un important encadrement gravé, orné de trophées d'armes, surmonté des armes de France soutenues par deux victoires ailées, par lequel Louis XVIII nomme le Vicomte de Briche «lieutenant général de nos armées» grand officier de l'Ordre royal de la Légion d'honneur pour prendre range à compter du 1er mai 1821, daté du 24 novembre 1821, signé Louis (griffe) et Mac Donald, sceau sous papier, annoté au dos de ses dates de nomination et promotions dans la Légion d'honneur (43 x 51 cm).
France, Restauration.
GROUPES de DÉCORATIONS et SOUVENIRS ATTRIBUÉS SOUVENIRS du GÉNÉRAL BRICHE André, Louis, Élisabeth, Marie Briche, baron, puis vicomte de Briche (1772-1825), brillant général de cavalerie, il débute sa carrière comme cavalier au 1er régiment de chasseurs à cheval en 1790, sous-lieutenant en 1791, lieutenant en 1793, il s'illustre à l'armée d'Italie au sein du 11e régiment de hussards lors des batailles de Trebbia et Marengo, il est ensuite promu chef d'escadron par Murat. Il est l'un des premiers membres de la Légion d'honneur le 25 mars 1804. Colonel en 1806, il prend la tête du 10e régiment de hussards avec lequel il participe aux campagnes de 1806 et 1807 et s'illustre aux batailles de Saalfeld et Iéna. Officier de la Légion d'honneur le 14 mai 1807. Il sert ensuite en Espagne et fait montre de sa bravoure au siège de Saragosse et aux batailles d'Ocana, Fuente de Cantos, à Gebora et à Albuera. Promu général de brigade, l'Empereur lui confère le titre de baron de l'Empire le 15 octobre 1809 et la croix de commandant de la Légion d'honneur le 20 mai 1811. Mis en disponibilité en 1812, il reprend le service en 1813, en charge de l'organisation de la cavalerie de l'armée d'Italie. Il prend ensuite part, au sein du 4e corps de la Grande Armée, aux batailles de Lützen et Dresde. Nommé général de division, il commande une division wurtembergeoise et est nommé chevalier de l'ordre militaire du Wurtemberg. En 1814, il s'illustre lors de la Campagne de France, notamment à Saint-Dié, à Saint-Mihiel et à Bar-sur-Aube. Il reste fidèle à Louis XVIII lors de Cent- Jours, ce qui manque lui coûter la vie. Pour récompenser sa fidélité, Louis XVIII lui donne en 1815 le titre de vicomte et la croix commandeur de l'ordre de Saint-Louis le 3 mai 1816. Il le nomme enfin grand officier de la Légion d'honneur le 1er mai 1821. En 1823, il commande la 8e division militaire, et meurt à Marseille en 1825. Son nom est inscrit sur le côté sud de l'arc de triomphe de l'Étoile (dossier LH/363/46).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue