SAINT-DOMINGUE

Lot .L8
Aller au lot
800 - 1 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

SAINT-DOMINGUE

Ensemble comprenant une pièce et 30 lettres. 1787-1791.
- MOULINIER (Jean-Charles). Pièce signée en deux endroits en qualité de régissseur de l'habitation coloniale de Jean Mérot (Arcahaie, sur l'île de Saint-Domingue, 31 décembre 1787), avec visa dudit Mérot (Nantes, 6 novembre 1789). En tout, 8 pp. grand in-folio sur 2 bifeuillets reliés par lacs de soie rose. Comptes portant sur la période du 11 septembre 1787 au 1er janvier 1788 : d'un côté les recettes obtenues par la vente de sucre brut et de sirop, de l'autre les dépenses occasionnées par les achats de fournitures, les services de gardiennage, de menuiserie, de transport, etc.
POIGNANT TÉMOIGNAGE SUR LA DURE CONDITION DES NOIRS SOUMIS AU JOUG ESCLAVAGISTE, et qui permet de rendre un nom à plusieurs d'entre eux : «[Le 19 octobre 1787], payé au S. Bulance, geôlier au P[or]t-au-Prince pour prix d'un nègres maron... la somme de trente-deux livres cinq sols...» «No[m]bre des nègres et animaux. [Le 11 septembre 1787] Led[i]t jour il existoit sur l'hab[itati]on trois cent trente sept nègres... Il en est mort six depuis et nai deux, reste trois cent 30 une, sçavoir : le 21 est mort Mabia, Congo âgé de 47 ans, infirme n'ayant pas paru au travail... Le 22, Florantin, Créol âgé de 2 ans 1/2, trouvé malade et mort d'un vice scrofuleux... [Le 16 novembre], Joseph d[i] t Couillandé, Créol âgé de 22 ans, tombé dans la disolution... Le 17, François, Manding[u]e âgé de 56 ans, infirme n'ayant pas paru au travail... Le 24, Scipion, Mandingue âgé de 57 ans, aussi infirme n'ayant pas paru au travail...
[Le 30 décembre], Louison, Arada qu'on a estimé âgée de 44, dans le même cas de procédens... [le 10 décembre],
Marie, Créole, est acouché d'un garçon nomé Lazare... Le 15, Margueritte, Susanne et aussi accouchée d'une négritte nomé Toinette...» - MÉROT (Jean) et sa femme Gabrielle Catherine ARNOLLET. Importante correspondance de 22 lettres signées à Jean-Charles Moulinier. Nantes et château de La Gibraye [actuellement sur la commune de Saint-
Sébastien-sur-Loire près de Nantes], 21 mars 1788-26 janvier 1791. Concernant la gestion de l'habitation d'Arcahaie, le transport et la vente du sucre, l'achat et la vente des esclaves (dont une fois pour réunir un couple séparé).
- 8 autres lettres adressées au même, par un ancien habitant de l'habitation, nommé Malavy (4 lettres autographes signées dont une en duplicata, Nantes, 19 juin 1788-9 août 1789), par un oncle de Jean-Charles
Moulinier, nommé Thomas (3 lettres signées, Paris, 14 février 1789-22 avril 1791), et par le négociant en sucre Louis Drouin (lettre signée, Nantes, 5 juillet 1791).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue