GUALTEROTTI (Raffaello)

Lot .L13
Aller au lot
6 000 - 8 000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

GUALTEROTTI (Raffaello)

Descrizione del regale apparato per le nozze della serenissima madama
Cristina di Loreno moglie del serenissimo Don Ferdinando Medici III gran duca di Toscana. In Firenze appresso Antonio Padovani, 1589. 2 parties en un volume in-folio, 32-(4)-176 pp. avec (4) pp. non chiffrées entre les pages 126 et 127 (feuillets signés Cc3 et Cc4 encartés entre les feuillets Cc1 et
Cc2, et portant le texte intitulé «Ornamento fatto dentro nel duomo»), maroquin rouge, dos à nerfs, coupes filetées, dentelle intérieure dorée, quelques restaurations dont les marges de gouttière des deux premiers feuillets entièrement restituées, quelques taches et salissures marginales (bound by
Zaehnsdorf. London. England).
ÉDITION ORIGINALE D'UNE INSIGNE RARETÉ. Le rédacteur du catalogue Ruggieri n'en avait trouvé que deux exemplaires complets, et le Catalogo unico n'en recense que 5 à ce jour. En effet, les deux parties furent souvent séparées en raison de la présence d'un titre particulier en tête de la seconde partie : Della Descrizione del regale [...]. En outre, le bifeuillet de l'«Ornamento» fut imprimé à part et n'est pas toujours présent -
il manque par exemple aux exemplaires de la Harvard College Library et du British Museum (Mortimer,
Italian, n° 224). Cette édition in-folio illustrée n'est par ailleurs pas à confondre avec une édition in-4 sans illustration publiée la même année par le même libraire, et qui se rencontre plus fréquemment.
SUPERBE ILLUSTRATION GRAVÉE SUR CUIVRE : 68 eaux-fortes dans le texte, dont une au titre, 8 à double page et 58 à pleine page, dans un style spontané au charme de l'esquisse maîtrisée. «Dans le domaine du livre illustré [...], la contribution de Raffaello Gualterotti [1543-1639], homme de lettres, artiste dilettante, astrologue et astronome, alchimiste, médecin et naturaliste, est à la fois régulière et toujours originale» (Massimiliano Rossi, «Le frontispice du Polemidoro de Raffaello Gualterotti. 1600», dans Le Livre illustré italien au XVIe siècle. Texte/image,
Paris, Klincksieck, PSN, 1999, p. 265). Il existe quelques exemplaires avec portraits et une planche ajoutés.
«PEUT-ÊTRE LE PLUS PRESTIGIEUX DE TOUS LES COMPTES RENDUS DYNASTIQUES MÉDICÉENS, [cette publication officielle est] ornée d'une série d'illustrations particulièrement précieuses parce qu'elles sont des documents non seulement sur des constructions éphémères dressées pour l'occasion, mais aussi sur les toiles commémoratives placées dans les constructions qui furent commandées aux principaux artistes florentins, Cigoli, Santi di Tito et Gregorio Pagani et qui furent perdues par la suite» (Massimiliano Rossi, op. cit., p. 268).
UN TÉMOIGNAGE INESTIMABLE SUR LA MAGNIFICENCE DES MÉDICIS. Le principat du grand-duc de Toscane
Ferdinand Ier de Médicis fut glorieux, marqué par la prospérité et les succès militaires (1587-1609). Il l'inaugura avec faste par les présentes festivités données à l'occasion de son mariage avec Christine de Lorraine, fille du duc Charles II de Lorraine et de Claude de France, donc petite fille d'Henri II et de Catherine de Médicis.
Provenance : librairie Pierre Berès (vignette ex-libris sur le premier contreplat).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue