Alfredo MULLER (1869-1939)

Lot 150
Aller au lot
Estimation :
3000 - 4000 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Alfredo MULLER (1869-1939)


La Seine aux environs de Vernonnet, vers 1899-1901
Huile sur toile, porte une trace de signature en bas à gauche. (Restaurations).
60 x 73 cm
Nous remercions Madame Hélène Koehl, présidente de l'association Les Amis d'Alfredo Müller, qui a aimablement confirmé l'authenticité de cette oeuvre.
Alfredo MÜLLER (1869-1939)
Alfredo Müller est né à Livourne en 1869 et mort à Paris en 1939.
Sa peinture suit les méandres de sa vie, alternativement toscane et parisienne.
Après avoir suivi l'enseignement du portraitiste florentin Michele Gordigiani, il fréquente en France l'atelier de Carolus-Duran et découvre l'impressionnisme et la peinture de Monet, avant de connaître Pissarro, Cézanne et Renoir.
Peintre mais aussi graveur réputé, il expose chez Ambroise Vollard, puis Georges Thomas, Louis Libaude et Paul Rosenberg. Les toiles qu'il expose à son retour en Toscane en 1890 ont retenu la leçon impressionniste et suscitent une violente controverse, l'ancienne génération s'opposant à l'introduction de cet art français. La même année, le krach de la banque de Livourne entraîne la ruine du père d'Alfredo Müller.
En 1895, la famille émigre à Paris. Il vit essentiellement à Montmartre, côtoyant
Erik Satie, Henri de Toulouse-Lautrec ou Jules Depaquit, et découvre la gravure japonaise. En 1914, la guerre éclate alors qu'il expose à la seconde Sécession romaine. Il attend à Florence de pouvoir rentrer en France, mais son séjour se prolonge. Il s'installe à Settignano et peint beaucoup. En 1932, il rentre à Paris.
Sources : Internet
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue