[BAUDELAIRE].

Lot 21
Aller au lot
400 - 500 EUR
Résultat : 3 000 EUR

[BAUDELAIRE].

- BARENNES. Lettre autographe signée à « J. B. Courau ancien syndic des assureurs » à Bordeaux. Fontainebleau, 28 mai 1841. 1 p. petit in-4, adresse au dos, déchirures due à l'ouverture avec manque, restaurations, et atteinte à un mot de l'adresse, quelques rousseurs. L'Invitation au voyage... « Mon cher compatriote... Je connois et j'affectionne particulièrement la famille de Mr Charles Baudelaire qui va à Calcutta sur un bâtiment qui est prêt à mettre à la voile et qui est commandé par le capne Sanis. Il seroit bien important dans l'intérêt de M. Baudelaire que le capne Sanis pût prendre assez d'ascendant sur lui pour calmer l'exaltation de ses idées et un penchant tout à fait désordonné pour la littérature moderne qui excite cette exaltation. On voudroit qu'il prît des sentiments plus modérés, qu'il s'accoutumât à voir les choses d'un point de vue plus mesuré, plus raisonnable ; qu'il contractât des habitudes d'ordre pour le règlement de ses dépenses, enfin qu'il ne manquât pas de donner aussi souvent qu'il le pourra des nouvelles à sa famille... » Il existait une famille Barennes à Bordeaux, qui comprit notamment l'avocat Jacques-Germain (1777-1863), lequel fut préfet de la Gironde pendant cinq ans. Le voyage orientalde Baudelaire. Le général Aupick, beau-père de Baudelaire et mécontent de la vie dissipée que celui-ci menait alors, décida de l'éloigner de Paris et de l'envoyer en Inde. Baudelaire sembla accepter ce projet et s'embarqua à Bordeaux vers la fin mai ou le début juin 1841, sur le Paquebot-des-mers-du-Sud commandé par le capitaine Saliz. Le navire ayant essuyé une terrible tempête au large du cap de Bonne-Espérance, il dut subir des réparations à Port-Louis (île Maurice) et à Saint-Denis (La Réunion). Baudelaire refusa d'aller plus loin et obtint de rentrer en France où il arriva en février 1842 « avec la sagesse en poche », comme il l'écrivit à son beau-père. Ce voyage vécu sans passion marqua néanmoins profondément l'oeuvre de l'écrivain, qui y puisa une gamme particulière d'harmonies et de sensations alors même qu'il professait hautement le dégoût de la nature.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue