BAUDELAIRE (Charles).

Lot 25
Aller au lot
800 - 1 000 EUR
Résultat : 1 700 EUR

BAUDELAIRE (Charles).

Les Fleurs du mal. - Revue desDeux mondes. T. IX-XII (nouvelle période, 2e série), 1er janvier-15 décembre 1855. Paris, Bureau de la Revue des Deux mondes (imprimerie J. Claye), 1855. 4 tomes reliés en 6 volumes fort in-8, demi-chagrin noir à coins, dos à nerfs ornés, double filet doré en lisière de cuir sur les plats, tranches marbrées. Édition pré-originale de dix-huit poèmes des Fleurs du mal. Dans la livraison du 1er juin 1855, Baudelaire fit paraître les poèmes suivants : « Au lecteur », « Réversibilité », « Le Tonneau de la haine », « La Confession », « L'Aube spirituelle », « La Volupté », « Voyage à Cythère », « A la Belle aux cheveux d'or », « L'Invitation au voyage », « Moesta et errabunda », « La Cloche », « L'Ennemi », « La Vie antérieure », « Le Spleen », « Remords posthume », « Le Guignon », « La Béatrice », « L'Amour et le crâne » (pp. 1079 à 1093 du t. X, ici relié dans le vol. III). Le critique littéraire de la revue, Émile Montégut, accompagna la publication de ces pièces d'une prudente note imprimée, sans doute inspirée par les hésitations de François Buloz à propos de la publication de ces poèmes : « [...] Ce qui nous paraît ici mériter l'intérêt, c'est l'expression vive et curieuse même dans sa violence de quelques défaillances, de quelques douleurs morales que, sans les partager ni les discuter, on doit tenir à connaître comme un des signes de notre temps [...] ». Première occurrence du titre Les Fleurs du mal, trouvé et suggéré par le critique Hippolyte Babou à Baudelaire lors d'une rencontre au café Lemblin dans les premiers mois de 1855. Fondé en 1829, ce bi-mensuel prit véritablement son essor à partir de 1831 quand François Buloz en devint le rédacteur en chef et, s'inspirant du Globe et des keepsakes britanniques, en fit l'une des principales revues culturelles françaises. La Revue des Deux Mondes publia entre autres des auteurs tels que Balzac, Chateaubriand, Hugo ou Stendhal. Reliés en fin de volumes, plusieurs numéros de 1855 du supplément de la Revue des Deux mondes, le Bulletin de la librairie, des beaux-arts, de l'industrie et du commerce. Belexemplaire en reliure du temps
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue