Torche officielle des Xe Jeux Olympiques...

Lot 22
Aller au lot
20 000 - 25 000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 52 000 EUR

Torche officielle des Xe Jeux Olympiques...

Torche officielle des Xe Jeux Olympiques d'hiver de Grenoble 1968. Important flambeau en tôle cuivrée constitué d'un long manche surmonté d'un fourreau protégeant le brûleur orné d'un seul insigne argenté figurant l'emblème officiel des Jeux par Roger Excoffon, le sommet crénelé sert de coupe-vent à la flamme.
L'insigne a été rapporté postérieurement, le système de brûleur manque ainsi que la prise en feutrine. On note également de petites usures, de l'oxydation et des traces de suie qui témoignent de son usage au cours du relais de la flamme.
Hauteur : 76,5 cm - diamètre du manche : 4,2 cm
Diamètre du fourneau : 9,5 cm
France, 1968.
Provenance :
Conservée après les Jeux par un ingénieur de la Société Technique d'Équipement et de
Fournitures Industrielles (STEFI).
Inspiré de l'antiquité, ce majestueux flambeau est le précieux témoin du relais de la flamme sacrée qui parcourut la France entre le 19 décembre 1967 et le 6 février 1968, d'Alain
Mimoun à Alain Calmat (premier et dernier relayeur), passant, entre les mains de 5000 sportifs de tous âges et de tous niveaux.
Incarnation de l'idéal sportif, la flamme symbolise le feu sacré qui brûlait en permanence devant les temples du sanctuaire d'Olympie. Aujourd'hui, reliant les jeux modernes aux jeux antiques, le feu est toujours allumé par le soleil à l'aide d'un miroir parabolique, puis, reprenant le principe des messagers olympiques qui s'en allaient proclamer la trêve sacrée pour la durée des jeux, il parcourt la distance qui relie Olympie à la cité olympique avant de servir à la cérémonie d'ouverture des Jeux.
Chacun des Jeux donne lieu à la création d'un modèle particulier de torche fabriqué en série de quantités variable, de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'exemplaires. Celle de Grenoble ne fut fabriquée artisanalement qu'à 33 exemplaires par la Société Technique d'Équipement et de Fournitures Industrielles (STEFI). Elle témoigne d'une époque où la standardisation et la production de masse n'étaient pas la norme, expliquant les différences de détails observées entre les rares exemplaires parvenus jusqu'à nous. Comparée aux torches des jeux actuelles, fabriquées à plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires toutes semblables... cette torche demeure la plus rare et la plus désirable.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue