Présentation de l'étude




L'étude Beaussant Lefèvre, située en plein cœur du quartier Drouot, créée en 1990, organise de prestigieuses ventes aux enchères publiques en France et à l'étranger.

Eric Beaussant et Pierre-Yves Lefèvre, assistés de leurs experts, ont obtenu en 2018,
un produit de 17 052 152 € frais inclus avec, en moyenne, 95 % des lots vendus en valeur et 95 % en lots.


L’étude Beaussant Lefèvre organise régulièrement des ventes de collections prestigieuses :
 

2019

446 550 € pour un recueil de croquis, de dessins et d'aquarelles originaux de Théophile Alexandre, préempté par le Musée d’Orsay. Il s'agit d'un record mondial pour un recueil de dessins de l'artiste. Vente des Collections Jean-Claude Delauney

2019

698 000 € pour un vase chinois  de forme suantouping (gousse d’ail) en porcelaine décorée en bleu sous couverte de fleurs de lotus dans leurs rinceaux, portant au revers de la base, la marque apocryphe de Qianlong.

2019

546 100 € pour un tableau de Nicolas de Largillière (1656-1746) intitulé Portrait présumé de Jean André Soubry (1703-1774), Trésorier de France à Lyon, fils de Jacques Soubry (1656-1740), échevin à Lyon en 1737, vers 1729. Cette oeuvre proviendrait des collections Edouard Aynard de Lyon (ne figure pas dans sa vente en 1913).

2019

Près de 260 000 € pour la correspondance de Marcel Proust à son ami Louis Suchet d’Albufera. 3 préemptions de la Maison de Tante Léonie 

2019

174 250 € pour la collection de 14 bronzes hippiques des plus grands sculpteurs animaliers de la fin du XIXe siècle.

2019

2 136 594 € pour les collections de Maître Jean-Claude Delauney – 10 préemptions parmi lesquels la bibliothèque de Rouen, celle d’Albi et celle de l’Arsenal, le Musée départemental du Tarn, le Musée de Fécamp, la ville de Granville et le Château de Martinville, Musée de arts et traditions normands. 

2018

1 000 000 € pour une verseuse en argent, seule pièce d’orfèvrerie connue à ce jour offerte par le roi de Siam à Louis XIV, découverte et vendue par Beaussant Lefèvre au Château de Versailles

2018

328 177 € pour la deuxième partie de la collection d’ordres et de décorations français et étrangers du Professeur Démogé et à divers amateurs.

2018

93 750 € pour deux tapisseries de la tenture des Amours des Dieux, classées monuments historiques qui retrouve leur place au château de Sourches dans la Sarthe.

2018

1 325 000 € pour un rare rubis birman de 14,05 ct

2018

762 500 € pour le premier exemplaire de l’Éléphant de l’Inde au repos par Rembrandt BUGATTI

2017

1 125 706 € pour la collection Paul Démogé de décorations et d’ordres de chevalerie (99 % de lots vendus). Cette vente établit un record pour une vente de collection de phaléristique en France.

2017

557 132 € pour la collection d’art d’Asie de Georges Couzon riche de 250 Nesuké, 75 Tsuba et de quelques oeuvres chinoises et indiennes.

2017

1 574 950 € - Record mondial pour un porte-pinceau en bambou

2017

192 562 € pour les oeuvres et souvenirs d’Henry de Monfreid provenant de sa petite-fille (100% des lots vendus)

2017

1 107 875 € pour La collection de majoliques provenant de la succession de Madame Jean-Pierre GUERLAIN (100 % des lots lots vendus)

2016

1 511 525 € pour la Collection Portier d'Art japonnais dont un reccord mondial pour une estampe japonnaise L’amour caché, (Fukaku shinobu koi), par Kitagawa Utamaro - 745 800 €.

2016

881 250 € pour un diamant, plus haute enchère pour un bijou à Drouot

2015

387 500 € pour un tableau de Fernand Léger (acheté par Lise Beaudin-Daniel, resté dans sa descendance).

2015

171 500 € pour la vente aux enchères du mobilier et des objets de l’hippodrome de Longchamp

2015

370 332 € pour les monnaies de la collection Guy Vermot

2015

350 000 € pour un collier de perles fines et 327 500 € pour une broche en or, argent, diamants et perles fines

2015

275 000 € pour un oban tate-e de Toshusai Sharaku

2014

387 500 € et 312 500 € pour des pastels de Claude MONET
(Provenance: - Paul Durand-Ruel, restés dans sa descendance)

2014

1, 625 million € pour un cachet chinois en en néphrite céladon d’époque Qianlong

2014

851 937 € pour la Collection et Atelier Conrad Kickert

2014

618 118 € pour le mobilier du Château de Fontaine l’Abbé, collections de Venetia Dowager Viscountess Winborne, en provenance des propriétés anglaises de la famille Winborne

2014

1 057 337 € pour les tableaux provenant de l’ancienne collection Gabriel Thomas

2013

963 065 € pour le mobilier et bibliothèque du Château de Daubeuf en Normandie

2012

1 561 665 € pour dix tableaux modernes provenant de l’ancienne collection
Moïse Lévy de Benzion (1873-1943)

2012

1 088 761 € pour les "248 portraits des invités du Chancelier Metternich"

2012

3 120 888 € pour le mobilier du Château de Digoine

2011

1 123 904 € pour un ensemble provenant des collections Le Véel

2011

1 424 213 € pour la Collection de photographies Pierre-Marc Richard

2010

3 261 278 pour une Collection provenant d'un hôtel particulier parisien

2010

989 675 € pour l'entier mobilier d'un hôtel particulier versaillais

2009

1 168 596 € pour la collection d’œuvres de la Nouvelle Ecole de Paris de Jean et Gilberte Lescure

2009

594 148 € pour le mobilier d’un château de l’Ouest de la France

2008

738 222 € pour la Collection de vêtements et accessoires ayant appartenu à Denise Poiret (épouse de Paul Poiret)

2008

438 966 € pour les 128 aquarelles d’Henri Rivière, provenant directement de sa succession

2007

773 441 € pour le mobilier d'un château vendéen

2007

658 826 € pour le mobilier d’un château d’Auvergne

2006

3 475 302 € pour le mobilier du château de Chiffrevast (Manche)

2006

1 224 020 € pour la succession de Madeleine Thorel-Arbus

2006

1 425 000 € pour une partie du mobilier de Paul Cocteau à Champgault

2005

Trois collections :
2 155 433 € pour la vente de l’entier mobilier d’un appartement parisien
1 369 664 € pour la vente de collections provenant du Château de Vaux le Vicomte
2 027 770 € pour la vente d’une collection d’art d’Asie constituée dans la première partie du XXème siècle

2004

455 000 € pour les cinq photographies de la famille Lerolle par Edgar Degas

2003

947 000 € pour la vente de quatre bronzes provenant de l’ancienne collection de Machault d’Arnouville, ministre de Louis XV

2002

6 592 482 € pour la vente des bijoux, robes, tableaux, meubles, objets dépendant de la Succession de Son Altesse Impériale la Princesse Soraya Esfandiary Bakhtiary

1999

1 880 000 € pour la vente à Genève de la collection de bijoux, tableaux, meubles et objets ayant appartenu à la Princesse Marie Bonaparte et à sa fille, S.A.R. la Princesse Eugénie de Grèce et de Danemark (en association avec l'étude Baron Ribeyre)

1997

4 500 000 € pour la vente en Italie du mobilier du Château de Duino appartenant
à S.A.S. le Prince della Torre e Tasso
10 000 000 € pour la Collection de tableaux impressionnistes provenant de la succession de Madame Julien Rouart (en association avec l'étude Ferri):

Beaussant Lefèvre Maison de ventes
Agrément 2002-108

32, rue Drouot
75009 Paris

Tél. 01 47 70 40 00
Fax. 01 47 70 62 40
E-Mail :
contact@beaussant-lefevre.com


Service comptabilité acheteur
ouvert du lundi au vendredi
de 14h à 17h